26 mars 2018

L'amour triomphera toujours.

Hello ♥

Je pense que c'est la seconde fois que j'écris un article sur mes sentiments. Mon premier concernait ma rupture en mai 2017, l'élément déclencheur de ma nouvelle vie. Vous avez d'ailleurs été plus de 1000 à consulter cet article.

L'amour triomphera toujours...oui il le faut. Malheureusement, de nombreuses personnes ne se nourrissent que de haine. Je ne suis pas comme ça. A vrai dire, je le suis encore moins qu'avant.

J'ai été, comme vous le savez, fort affectée par la disparition de mon grand-père le 7 février de cette année 2018. Depuis ce jour, encore plus, je ne souhaite plus perdre de temps pour des bêtises, des futilités ou même pour des gens mauvais. Je ne sais pas trop quelle tournure prendra mon article mais ce besoin d'écrire est encore plus fort qu'à son habitude.

Clairement, je n'en peux plus de ces personnes négatives pour un rien. Tu as ta famille, un toit, ton job. Sois-en satisfait. Remercie le bon Dieu pour toutes ces choses positives. Il y a du négatif autour de toi? Écarte-toi de ça. Des soucis à régler? Dis-toi simplement que ce sont des épreuves qui te sont imposées pour faire de toi une personne plus forte et plus reconnaissante pour toutes les bonnes choses qui t'arrivent. D'ailleurs, aujourd'hui je suis fière de ce que j'ai accompli depuis l'année passée. Oui, j'ai souffert. Mais, je ne me suis jamais écroulée et j'ai continué à me battre. Regardez où j'en suis à l'heure actuelle. (oui, il faut pouvoir être fier de soi).

J'ai pris du recul lors de mon voyage au Maroc. Lorsque j'en suis revenue, j'ai eu clairement une période de bad. Retour à la réalité en repensant à mon grand-père à qui je n'ai finalement pas su dire au revoir. Tout est allé tellement vite... Je pensais avoir le temps d'aller le voir en Espagne mais finalement, il était trop tard. Je sais qu'il est là, je le sens.

Nous avions beaucoup de points en commun, plus que certaines ne soupçonnaient. D'où le vide... Le plus dur pour moi a été cette lettre. En effet, on s'écrivait souvent des lettres. J'attendais d'avoir ma photo au boulot pour lui envoyer ma lettre. Lettre dans laquelle je lui exprimais mon bien être après ces longs mois durant lesquels ma vie s'est transformée. Il ne l'aura jamais lue. Un vaccin contre la grippe l'a affaibli, arraché à la vie.

Depuis mon retour de vacances, j'ai pris énormément de recul vis-à-vis des réseaux sociaux. J'adore échanger et partager avec vous. J'adore ce monde, mes quelques amies blogueuses, mais en même temps certaines choses m'agacent.

Beaucoup de personnes se sentent (trop) puissantes derrière leur écran et se permettent de critiquer à tout bout de champ. Elles ont le mauvais œil. Ce ne sont pas des conseils qu'elles donnent, ce sont des critiques, bien loin d'être constructives d'ailleurs. Les gens émettent un jugement sans connaitre la personne, son vécu ou sa souffrance.

J'ai toujours essayé de transmettre uniquement du positif car il faut se motiver et se donner du courage. Des personnes qui cassent pour casser, je ne tolère pas. Et ce n'est pas uniquement vis-à-vis de moi; c'est en général.

Les gens se mettent en compétition en permanence. Pour qui? Pour quoi? Entraidez-vous, merde! La vie est déjà pleine de soucis que nous ne pouvons pas maîtriser. A quoi bon perdre son temps à diminuer les autres.

J'ai eu une overdose de tout cela, du matériel en général. Être avec une personne pour sa caisse, son compte bancaire; à quoi bon?! dans quel but? Une certaine catégorie de gens profite de la naïveté et de la situation des autres. Je ne comprends pas. J'ai donc eu besoin de faire le vide, tant dans ma tête que dans mon appartement. J'ai eu l'envie d'être utile et de combler les besoins de personnes démunies. J'ai tout retourné chez moi : je trie, je donne. Je n'en peux plus de ce trop plein.

Enfin bref, tout cela pour vous dire que je me suis créé un petit cocon pour me protéger de tout cela. Je ne suis pas à la recherche de conflits, je déteste cela. Cela m'a valu ma gastrite dont je ne risque pas de me séparer de si tôt.

L'amour est si important. Bien sûr, on peut ne pas être d'accord et exprimer son avis. Mais, être méchant, pourquoi? dans quel but?

Après avoir lu "Un jihad de l'amour" de Mohamed El Bachiri, ce besoin d'amour et de paix m'est encore plus cher. Je vous conseille d'ailleurs de lire ce livre. Il s'agit d'un témoignage d'encouragement, de paix et d'amour sans souligner le courage de Mohamed qui vit cette épreuve difficile, la perte de son épouse et mère de ses enfants, mais qui, malgré tout, continue à prôner l'amour et non la haine.

Bon, j'avoue que cet article est parti dans tous les sens. J'ai encore tant de choses à vous dire et tant d'amour à partager. Prenez soin de vous, de vos proches et faites le bien autour de vous. Vous n'en serez que récompensé. Merci de m'avoir lue jusqu'au bout.

A très vite !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire